Work is Progress : nos Partenaires

 

Pollen

Créé en 2004, Pollen assure la distribution d’un ensemble de maisons d’éditions indépendantes essentiellement centré sur la littérature, les ouvrages pour la jeunesse, les beaux-livres et les sciences humaines.

Pollen est le distributeur exclusif des livres de Work is Progress en France et pour la fancophonie avec :

  • en Suisse : Servidis ;
  • en Belgique : Pollen et La Caravelle ;
  • au Canada : Edipresse.

 

 

Trolley Books

Du photojournalisme à l’art contemporain, Trolley Books publie des reportages sociaux, des ouvrages aux thématiques engagées, mais aussi des livres d’art et d’architecture.
Fondée en Septembre 2001 par Gigi Gianuzzi, son actuel directeur, cette maison d’éditions n’a jamais quitté Londres et a marqué l’univers du livre de reportage photographique.
Trolley Books est l’antenne éditoriale d’une société qui comprend Trolley Photos, une agence de photographes reporters, et Trolley Gallery, un lieu d’exposition d’artistes contemporains dirigé par Hannah Watson.

Trolley Books diffuse et distribue la version anglaise de L’Avenir en Rose, Yes To A Rosy Future dans les pays anglophones.

 

 

LargeNetwork

Basée à Genève, l'agence LargeNetwork a été créée par l'équipe du magazine en ligne Largeur.com.
Fondée en 1999, l'entreprise a rapidement diversifié ses activités, devenant fournisseur de contenu éditorial pour d’autres médias, puis s’est spécialisée dans la création de magazines - online et offline - pour des entreprises ou des institutions, et dans le conseil en stratégie de communication.

LargeNetwork a soutenu le projet L’Avenir en Rose notamment pour la traduction et la publication de la version anglaise du livre, Yes To A Rosy Future, mais aussi en ouvrant sa galerie Infographics aux photographies de Nicolas Righetti exposées du 21 août au 4 septembre 2012.

 

 

nofound photo fair

no found photo fair veut créer un événement qui mette en lumière les liens entre la photographie et l'art contemporain et permettre la rencontre entre un public hétéroclite et les acteurs de la scène émergente de cette photographie.

Foire de la photographie contemporaine à Paris, elle a ouvert ses portes pour la première fois en novembre 2011 pendant la semaine de la photographie à Paris et a reçu près de 10 000 visiteurs. 

Pour sa seconde édition en 2012, no found photo fair invite Work is Progress à créer le found, librairie des exposants et aussi espace de rencontre et d’accueil des visiteurs.